/ Non classé

Croissance : des premiers signes positifs qu’il faut conforter

L’économie française a enregistré une croissance de 0,5 % du PIB au deuxième trimestre, selon la première estimation de l’Insee, qui conforte la prévision annuelle du gouvernement.

L’Insee explique notamment cette progression par de meilleures ventes de « matériels de transports et autres produits industriels » et un recul des achats «de produits pétroliers raffinés et de matériels de transport».

Si l’investissement des particuliers est resté soutenu (+ 1,0 % après + 1,2 %) notamment en matière immobilière, l’investissement des entreprises à quant à lui ralenti (+ 0,5 % après + 2,1 %), après l’arrêt en avril de l’avantage fiscal du suramortissement.

Cette bonne dynamique économique pourrait-être mise à profit dès le Projet de loi de Finances de 2018 pour soutenir des mesures utiles à toute l’économie et la croissance, comme la réintroduction et la pérennisation du suramortissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *