/ On en parle

Christophe Sirugue :  » les enjeux de modernisation de leur appareil productif, les enjeux d’innovation, sont des enjeux impératifs »

conv-du-futurLe secrétaire d’Etat à l’industrie, Christophe Sirugue s’est félicité, à l’occasion du salon Convergence Industrie du Futur à Villepinte du succès du programme de modernisation des PME et ETI industrielles françaises, dans le cadre du projet Industrie du Futur précisant que celui-ci avait « dépassé les objectifs ». Il a également invité les entreprises à interroger leur manière d’adapter la production française dans un contexte d’une double révolution : numérique et écologique et à moderniser et leurs outils de production.

C’est maintenant un constat partagé entre les acteurs de l’industrie française et le Gouvernement la modernisation des outils de production des entreprises et notamment des industries est « un enjeu impératif ».

C’est un enjeu primordial pour les ETI et PME Françaises qui souffrent d’un déficit d’investissement qui n’est pas sans conséquence sur leur capacité à remporter de nouveaux marchés face à leurs concurrents Européens (Allemands et Italiens notamment), mais aussi internationaux comme les chinois.

Cette modernisation, couplée à des mesures de réduction du coût du travail est de nature à accroitre la compétitivité de nos entreprises et leur ouvrir de nouvelles perspectives, notamment à l’export.

Néanmoins, les industriels sont aujourd’hui conscients de cette situation et mesurent dans leur majorité, le potentiel de développement lié notamment au renouvellement de leur parc de machines-outils.

Aujourd’hui, la question principale est sans doute moins une question de prise de conscience des industriels qu’une question de soutien à l’innovation et à la modernisation. Or, il aura fallu attendre 2015 pour voir enfin émerger des dispositifs de soutien à l’investissement matériel avec l’aide à la première robotisation et le suramortissement pour l’investissement productif. Et il faut, aujourd’hui encore, que les industriels se mobilisent pour que les pouvoirs publics préservent ces mesures.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *